7 Questions à Moira McAinsh

Moira McAinsh est une artiste peintre écossaise spécialisée dans le récup'art et ancienne styliste de mode vivant en France. A travers l'interview 7 questions à Moira McAinsh, découvrez son univers ainsi que sa personnalité très controversée, douce et à la fois forte !



Quelles sont les matières que vous travaillez ?


Les piles de magazines déco et mode que j’ai accumulés dans ma carrière de styliste ainsi que des beaux-livres sont la matière première de mes toiles. Je fais de la récup de papier... et surtout d’images qui me parlent. Je vais ensuite les découper avant de leur donner une nouvelle vie sur mes tableaux. C’est autant de couleurs, de reliefs et détails avec lesquels je vais pouvoir composer.


Quelles sont vos sources d’inspiration ?


Après avoir habillé les femmes, je les peins : portraits de femmes enrubannées, danseuses... Je suis également fascinée par les animaux. Je les trouve majestueux et graciles. Éléphants, girafes, lions, rhinocéros... ont rejoint mon bestiaire. 


Citez trois défauts et trois qualités.


La patience car je peux passer des heures, des jours, des semaines à découper et à assembler des milliers de bouts de papier avec minutie. Alors que pour d’autres choses, je peux être totalement impatiente ;-). Je suis une bonne vivante, j’adore cuisiner et partager la table avec des amis et en même temps, j’ai un côté sauvage qu’on retrouve certainement dans mes tableaux. En tant que Bélier, je fonce, voire je suis carrément têtue. Mais si j’avance quelque soit les obstacles de la vie, je crois que je le dois à une bonne dose de résilience et à ma créativité toujours en mouvement.


Quel est votre ADN artistique ?


Le recup’art. Partir de l’existant pour créer quelque chose de nouveau, de riche, de dense. Peindre, c’est comme construire un vêtement, en partant d’un fil ou d’un tissu pour lui donner une forme, une allure. 


Quel est votre processus de création ?


Une fois l’idée de tableau en tête, je dessine les grands traits au crayon. Je remplis les fonds et je me lance dans les collages avec les papiers que j’ai préalablement découpés. Je peins ensuite les détails comme par exemple, les défenses de l’éléphant.  Pour finir, je contoure certains collages pour faire ressortir les formes et l’idée de morcelage. 


Quel est votre plat préféré ?


La fondue savoyarde, même en été ! Je suis d’origine écossaise mais j’ai fini par adopter les fromages français et pas qu’un peu !


Pourquoi avez-vous choisi le métier d’artiste peintre ?


Pour pouvoir faire ça toute la journée ! J’ai ce besoin constant de création et de faire quelque chose de mes mains. J’ai toujours su que je viendrai à la peinture et qu’elle ne me quitterai plus. 

A lire également :


7 questions à Delphine Mousquey



© 2020- La Maison Melem France, galerie d'art & design  créé par l'agence Marina Communication

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon